-
Accueil > Libre écoute > Dans vos départements : > Vu du Gard > Vu du Gard #4
Vu du Gard #4

Vu du Gard #4

GardMag n° 92 - Novembre 2012

publié le lundi 5 novembre 2012

- Rédaction en chef : Radio Système
- Productions de sujets : Radio Grille Ouverte, Delta FM, Raje Nîmes et Radio Escapades


au sommaire de cette émission :

Des scènes qui bougent

- Le Cratère
Scène nationale, le Cratère essaime hors de ses murs, dans les établissements scolaires et les quartiers d’Alès, avec le soutien des services éducatifs et de la politique de la ville. Partenaire du Pôle cirque, il participe à “Cirque en marche” et son festival de rue “Cratère Surfaces” est le plus important de la Région.

www.lecratere.fr, billetterie@lecratere.fr. Tél. 04 66 52 52 64

- Le Mobile Homme Théâtre
Après sept ans au quartier de Richelieu à Nîmes, le Mobile Homme Théâtre vient d’acquérir une péniche et propose un nouveau lieu de diffusion itinérant en Petite Camargue. Accueilli à Saint Gilles, actuellement son port d’attache, il prévoit une tournée incluant Beaucaire et Bellegarde.

Il bénéficie de soutiens en politique de la ville et anime des actions d’insertion avec le soutien du Département.

www.mobilehommetheatre.com, secretariat.mht@hotmail.fr. Tél. 09 80 61 72 07

- École des Parents, Maison des enfants

César veut bien quitter sa maisonnette pour goûter, mais sans lâcher son ballon. À la demande de ses parents, il est venu avec Anaïs, sa “nounou”,
dont le fils a déjà fréquenté la Maison des Mistons. D’autres mères témoignent, telle Hélène  : “Ma grande fille a fait ses premiers pas ici.” Et pour cause… Ce
lieu d’accueil des tout-petits avec leurs parents, inspiré des Maisons vertes de Françoise Dolto, fête ses 25 ans – et la deuxième Maison, créée au Mas de Mingue, son premier anniversaire. Aurélie Bongers, l’une des six accueillantes, professionnelles de l’enfance, en rappelle le principe : “C’est un lieu de socialisation pour les 0-3 ans, qui facilite la transition avec l’accueil collectif, et pour les parents, un moment d’échanges, d’écoute, avec nous et les autres mamans.” On y vient librement, sans rendez-vous. “On peut se décider au dernier moment, selon l’humeur de l’enfant.” “C’est précieux car il existe peu de lieux d’accueil pour les tout-petits, souligne la mère de jumeaux de 21 mois. Ici, l’espace est adapté, avec ce qu’ils n’ont pas à la maison pour développer leur motricité, comme la piscine à balles.” Une autre confirme : “Mon aînée a fréquenté cette maison jusqu’à sa rentrée et ensuite, ça a été impeccable à l’école.” Des mamans isolées, débordées, peuvent aussi y trouver conseils et réconfort : “On échange nos expériences.”

Résultat  : “la fréquentation ne fait qu’augmenter”, observe Marie-Pierre Husson, coordinatrice de l’École des Parents et des Éducateurs du Gard
(EPE) qui gère notamment cette Maison installée dans un local mis à disposition par le Conseil Général. “Si les Maisons des Mistons sont une de nos
actions phares, notre association créée en 1958, avant même que ne soit fondé le réseau national des EPE qui fête ses 40 ans cette année, a également mis en place des animations de groupes de parents au sein des établissements scolaires et dans les centres sociaux, à la demande des associations.” Autre action forte  : la formation des professionnels (travailleurs sociaux et médicosociaux, éducateurs), avec des conférences ouvertes à tout public. Monique De Hadjetlache, présidente de l’EPE et psychiatre à la retraite, fait partie des formateurs bénévoles.

L’EPE est soutenue par le Département pour son fonctionnement, les lieux d’accueil parents enfants, les permanences qu’elle tient à la Maison
des Adolescents et le réseau d’écoute, d’appui et d’accompagnement à la parentalité.

Maisons des Mistons, 50 Bd Gambetta à Nîmes, tél. 04 66 28 67 15 (lundi 9 h-12 h et 15 h-18 h, mardi 9 h-12 h, vendredi 9 h-12 h), et Résidence
les Amelliers, 2 rue Clément Marot à Nîmes. Tél. 04 66 67 48 75 (lundi et jeudi de 15 h à 18 h).École des Parents et des Éducateurs du Gard. Tél. 04 66 29 46 27, www.epe30.fr

- Raide dingue des Cévennes

Pas encore de neige sur les pentes du Mont-Aigoual, mais des remontées
mécaniques qui fonctionnent déjà…

Le 30 septembre dernier, lors du 2e Raid “dingue des Cévennes”, l’association
Access Sport a pu mettre les équipements à la disposition des handisportifs et sportifs valides. Par équipes de trois (deux valides, un handi), les participants ont expérimenté une demi-douzaine de disciplines  : handbike, tandem, vélo, fauteuil tout-terrain ou tir à l’arc. François Geuljans, président de l’association basée à Valleraugue commente  : “Sur un circuit de 10 kilomètres, et dans des conditions souvent difficiles, le raid a mobilisé une centaine de personnes.” Esprit de compétition pour certains, détente et plaisir pour les autres, le Raid est l’aboutissement d’une année de travail : “Une sensibilisation au handicap
menée tout au long de l’année avec nos partenaires, dont le Conseil
général, et en lien avec les autres associations gardoises”. Une synergie qui permet de mutualiser des équipements adaptés au handicap, souvent onéreux (fauteuils roulants, tandems, etc.).

Contact : www.accessport.fr

Écoutez-le magazine :

http://franclr.fr/CG30/04.mp3

04
http://franclr.fr/CG30/04.mp3

Voir en ligne : Conseil Général du GARD

Répondre à cet article


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.