-
Accueil > Libre écoute > Dans vos départements : > Vu du Gard > Vu du Gard #12
Vu du Gard #12

Vu du Gard #12

publié le lundi 12 mai 2014


- Rédaction en chef : Radio Escapades
- Reportages : Radio Sommières, Alliance +, Fuze, Raje

- Au sommaire de cette édition :

E-trolley : les courses sans effort
Un sujet de Radio Sommières

Unique au monde et fabriqué en France, l’e-trolley vient de voir le jour. Caddie à assistance électrique conçu pour faire les courses sans se fatiguer, notamment dans les côtes, il permet de transporter pendant une heure plus de 12 kg de denrées, bien protégées sans leur sac isotherme. Il fallait y penser… L’idée est venue à deux amis en 2012 : « Nous travaillions dans l’outillage nautique, à La Grande Motte. En écoutant notre clientèle, qui comptait beaucoup de personnes âgées, nous nous sommes dits que, lorsque nous vendrions notre magasin, nous essaierions de répondre à leurs attentes – et alléger leurs charges en faisait partie », raconte Patrick Malaisé. Serge Richard habitait alors Codognan. Patrick y a acheté une maison et, pendant un an, ils ont planché à la réalisation de cet objet : « Nous avions fait appel, dans un premier temps, à un bureau d’études, mais le produit imaginé était deux fois plus lourd et encombrant ».

Il fallait tout simplifier. Seuls, ces habiles techniciens conçoivent alors un caddie très maniable, simple d’utilisation, léger, compact et au moteur plus que discret. Serge explique : « Nous avons testé des prototypes avec des personnes âgées, pour améliorer l’ergonomie du produit final. Nous avons confié le montage des pièces à l’ESAT* d’Aimargues. Au bout d’un an, en 2013, nous avons créé notre site internet, et débuté la vente en ligne en juin. »

Le produit fini est vendu 235 €, une somme relativement modeste par rapport à la prouesse technique que représente la miniaturisation de la batterie, à peine visible au bas du caddie. La vente en série pourrait naturellement réduire les coûts. Les deux amis, qui ont créé la SARL Groupe Novateur Languedocien, recherchent aujourd’hui partenaires et investisseurs pour se développer en France et à l’étranger. Ils ont naturellement déposé leur brevet à l’Institut National de la propriété intellectuelle (INPI), et se sont inscrits au concours Lépine cette année. Ils se sont rapprochés d’Innov’Up, qui accompagne les créations d’entreprises innovantes avec le soutien du Département, et seront exposés dans l’appartement témoin de l’Institut Méditerranéen des Métiers de la longévité (I2ML) à Nîmes. Gageons que leur petit caddie moderne, esthétique et tellement pratique, séduira un large public, au-delà des personnes âgées.

SERFEL : l’école porte ses fruits
Un sujet de Alliance +

À l’ombre des cerisiers, parler saisonnalité, circuits courts, agriculture durable… avant de passer à la récolte, puis partir à la chasse aux papillons. Depuis 2008, chaque année, des centaines de collégiens s’initient au développement durable en visitant le domaine de la Station d’expérimentation régionale pour les fruits et légume (Serfel) près de Saint-Gilles. À travers l’opération l’Écol’O fruits, ils participent à
deux sessions annuelles.

Premières journées au mois de mai… “Au Mas d’Asport Sud, propriété du Conseil général, la Serfel accueillera huit classes de sixième, venues de huit collèges gardois, à raison d’une journée consacrée à chaque établissement, explique Gisèle Agnel, responsable administrative. Chaque jour, quatre ateliers seront organisés autour d’approches croisées (biodiversité, qualité, culture et histoire, cycle du verger).” Un peu de théorie suivie de beaucoup de pratique… et d’abord une cueillette de fruits au “verger public”. Les élèves restituent ensuite leurs nouvelles connaissances sous forme de travaux en cours de Sciences et vie de la terre (SVT).

“L’un des critères de sélection des collèges participants est l’intégration des journées dans un projet pédagogique cohérent. Dans notre esprit et dans celui du Département, partenaire de l’opération, la journée passée au Mas d’Asport Sud doit pleinement s’intégrer au programme scolaire”, note Jean-Luc Brial, directeur de la Serfel. Après ces journées, la Station expérimentale retournera à sa vocation première : la recherche. “Des expérimentations sont menées sur les fr uits et légumes pour informer et conseiller les producteurs, parfois désorientés par l’abondance de produits lancés sur le marché par les pépiniéristes. Chaque année, par exemple, cent nouvelles variétés d’abricots voient le jour. Comment choisir pour s’adapter au marché ?”

D’ici 2015, les bâtiments du Mas d’Asport Sud seront rénovés par le Département. Les nouvelles installations permettront notamment de dispenser aux agriculteurs gardois des formations sur les aspects phytosanitaires, la transformation des fruits et légumes, leur conditionnement, les énergies renouvelables…

Gardmotion : à l’heure du vote
Un sujet de Fuze

Un moment attendu et des lauréats comblés… Le 8 avril dernier, le concours de pocket films "Gardmotion" décernait ses prix, le couronnement d’heures passées derrière ou devant la caméra à composer librement sur le thème “Moi, Président...”.

En maîtres de cérémonie, Sofyan Boudouni, parrain de cette édition, et le slameur Benoît Bastide, vu l’an dernier aux Before de Lives au Pont, ont reçu sur la scène du Kinépolis les jeunes cinéastes. À la clé, des prix (places de cinéma, formations au permis de conduire, tablettes tactiles…) mais aussi des applaudissements nourris.

Au palmarès cette année, le court métrage musical “Victoria” du collège La Vallée Verte à Vauvert l’emporte en catégorie classe scolaire. Chez les 11-15 ans, deux gagnants : “Bref, moi Président, jamais” de Mathilde Rossi et “Bellegarde TV” réalisé par la Maison des jeunes de Bellegarde. Sont récompensés, chez les 16-20 ans, “Les mots roses” de Camille Jalabert et “Rajeunissons le monde” d’Élie Miquel. En catégorie 21-25 ans, “Suivez mon regard”, film coup de poing de Projects NML, est distingué, tout comme “Elle, Présidente”, de Jof Darbi.

Le coup de coeur du jury est remporté par Camille Jalabert, auteur d’un génial petit film d’animation. Prix du public, “Yes, Week-End !” par Dorian Clément, “Président’s the reposte” par Sebastien Guery et “Moi, présidente…” par Donovan Lain ont été élus par les internautes.

74 films étaient cette année en compétition et la troisième édition de Gardmotion a rassemblé quelque 400 participants… Même engouement sur le net où les réseaux sociaux (facebook, twitter) ont relayé le concours.

Découvrez l’ensemble des candidats primés et visionnez leurs vidéos sur www.gardmotion.Fr

Before du Pont du Gard : un tremplin pour les gardois
Un sujet de Raje

Le Département s’est associé au festival "Live au Pont", festival musical organisé au Pont du Gard, pour promouvoir des artistes gardois émergents en ouverture de soirée : ce sont les Before, qui auront eux-mêmes été précédés d’un concert gratuit, le 17 avril, à Paloma, pour départager les 4 groupes en lice.

Les deux lauréats bénéficieront de ce tremplin musical – mis en place dès 2013 par le Conseil général – pour jouer devant le public de stars mondialement connues. Un beau challenge, rendu possible par le soutien de six partenaires : les festivals Les Rocktambules et Les Transes cévenoles, la fédération des musiques actuelles du
Gard (Femag), la Smac de Nîmes métrople, les radios associatives du Gard (Raje, Radio Grille ouverte et Escapades), et la Bourse des jeunes talents de Nîmes.

Concouraient Mofo Party Plan, Mummy’s gone, Ciadel et Lussy. Les internautes étaient invités à promouvoir leur groupe préféré sur les réseaux sociaux. Le Département accompagnera encore les groupes choisis dans leur promotion avec un CD reprenant deux titres.

Ecoutez le magazine en ligne :

http://www.franclr.fr/CG30/12.mp3

12
http://www.franclr.fr/CG30/12.mp3

Répondre à cet article


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.