-
Accueil > Actu Départementale > Gard > Pensée critique, parole sensible

Pensée critique, parole sensible

Dim 26 Avril à partir de 10h, St Hippolyte du Fort

publié le jeudi 9 avril 2009

Radio escapades (St Hyppolite du fort ; 103.3 et 104.1) et la librairie-bibliothèque Scrupule (26, rue du faubourg Figuerolles, Montpellier) proposent une journée sur le thème
« Pensée critique, parole sensible »
le dimanche 26 avril à St Hippolyte du fort
en co-organisation avec Mondociné, la médiathèque Lucie Aubrac (Ganges), A bout d’champ, Divergence FM (Mtp 93.9), l’Aigoualité, et d’autres


Nous convions ceux qui agissent localement dans ces domaines à participer, le dimanche 26 avril, à St Hippolyte du Fort, à ce moment de transmission, de réflexion et d’expression, de réappropriation et de partage de nos idées et sensibilités.

La journée accueillera, à la salle des fêtes du village et alentour :

- des stands d’associations, collectifs, individus (canards locaux, éditeurs, lieux d’échange et de pensée, audio-visuel, cinéma, radio locales, médias informatiques…)

- des interventions musicales, poétiques, projections sonores, d’images, espaces d’expression et de création, en extérieur et dans des lieux satellites

- des ateliers thématiques (atelier d’analyse de l’image ; atelier de zététique / aiguisement du sens critique ; atelier d’écriture ; atelier de passage informatique sur serveurs et logiciels libres ; … )

- deux tables rondes avec comme angle d’attaque d’une part les supports :
- l’écrit papier, l’image, le son, et leur numérisation
- et d’autre part l’avenir avec la transformation des réseaux.

Pour chacun de ces supports, nous tenterons d’extraire des matériaux (données, questionnements, fil à suivre) en vue de l’élaboration collective d’une pensée sur ces questions :
- Qu’est ce qui favorise une pensée et une parole libre, et à contrario, qu’est ce qui les amoindrit ou les empêche ? (retour sur le contexte d’apparition des médias « alternatifs » et leurs enjeux actuels)
- Jusqu’à quel point les choix de fonctionnement (subventions et salariat, insertion ou marginalité, mode de distribution…) sont-t-ils déterminants quant à la qualité de ce qui est produit ? Dans quelle mesure l’auto- production est-elle émancipatrice ?
- Que permet et qu’empêche l’évolution technique des supports, présentation des serveurs libres, médias libres, contraintes et possibles liés à la numérisation ?

MP3 - 1.5 Mo
Bande Annonce
PDF - 940.9 ko
Affiche de la journée du 26 Avril

P.-S.

...et le soir, pour se quitter en festoyant : Musique !

Répondre à cet article


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.