-
Accueil > Liens > Les radios se mobilisent pour la défense du GIP-EPRA
Les radios se mobilisent pour la défense du GIP-EPRA

08 octobre 2012

Les radios se mobilisent pour la défense du GIP-EPRA

Lettre à Monsieur Masurel – Président du GIP-EPRA

publié le mardi 9 octobre 2012


Monsieur Le Président,

Les radios membres de l’EPRA sont très inquiètes. Cette inquiétude est largement partagée dans le monde de l’éducation populaire et de l’économie sociale et solidaire.

Nous étions, lors de notre assemblée générale, heureux d’avoir senti de votre part et de la part de nos interlocuteurs représentants des ministères dans le conseil d’administration, une compréhension réelle de l’importance des radios associatives et de l’outil de coopération que constitue l’EPRA pour le « vivre ensemble » et la cohésion sociale dans notre pays.

Dans ce cadre, nos radios et leurs organisations nationales représentatives ont engagées des démarches auprès des cabinets ministériels depuis les élections de juin dernier ; si ces rencontres nous ont donné l’occasion d’illustrer l’importance de notre GIP, elles n’ont, jusqu’à présent, été suivies d’aucune réponse.

Par ailleurs, vous nous aviez annoncé, lors de notre assemblée générale, la tenue d’un conseil d’administration pour la mi-septembre. Nous étions également convenus, lors de cette même assemblée générale, d’un calendrier de travail sur le dernier trimestre 2012 dans l’objectif de construire une nouvelle structure destinée à prolonger la mission de l’EPRA dès le 1er janvier 2013.

Quel que soit l’état de vos démarches auprès des ministères et de Matignon et au regard de cette situation préoccupante, il nous paraît indispensable que nous puissions nous réunir en conseil d’administration d’ici fin octobre 2012. Nous sommes porteurs de nombreuses propositions de nature à construire un projet renforcé, et nous avons eu déjà l’occasion de les évoquer auprès des représentants des ministères.

Vous le savez, Monsieur le Président, le GIP-EPRA, réseau de production et de diffusion, créé début 1993 - Pierre Bérégovoy étant alors Premier Ministre – a su se renforcer au fil des ans, rejoint par de nombreuses radios (plus de 170 à ce jour) ; en outre, le travail mené par l’EPRA a permis d’améliorer, incontestablement, la qualité des productions et de la diffusion de programmes qui sont le reflet de la vie sociale dans nos territoires.

Concomitamment, le fonctionnement éditorial et technique de l’équipe salariée du GIP a été dans les dernières années considérablement modernisé dans une bonne intelligence avec les radios. En ce sens, les coûts en sont aujourd’hui bien maîtrisés et une plate-forme numérique d’échanges de programmes et d’informations pour le réseau a vu le jour ; cet outil, performant, est prêt à s’ouvrir au bénéfice de la communication sociale de proximité.

Veuillez croire, Monsieur le Président, en notre attachement à cette mission publique que nous avons conscience de représenter et agréer l’expression de nos respectueuses salutations.

P.-S.

Signataires : Les radios et leurs représentants

Jet FM – Loïc Chusseau / News FM – Farid Boulacel / Radio 2ter - Luc Magrina / Radio d’ici – Patrice Berger / Radio Grille Ouverte - Yves Defago / Radio Scarpe Sensée – Hervé Dujardin / Radio Tropiques – Pierre-Etienne Vanpouille

Répondre à cet article


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.