-
Accueil > Les dossiers > Action internationale > La CNRA (France) et l’URTEL (Mali) sont officiellement partenaires au nom de (...)
La CNRA (France) et l'URTEL (Mali) sont officiellement partenaires au nom de 500 radios associatives ou communautaires.

La CNRA (France) et l’URTEL (Mali) sont officiellement partenaires au nom de 500 radios associatives ou communautaires.

publié le mardi 22 novembre 2011

- Écoutez le reportage de Mélanie Charpentier pour Radio Clapas - extrait du Grand Format du 28 juin 2011
http://www.radioclapas.fr/podcasts/...

- Écoutez le reportage de Gilles Gouget pour Divergence FM

ESTRAITgf%20URTEL
http://www.radioclapas.fr/podcasts/ESTRAITgf%20URTEL.mp3

JPEG - 45.2 ko
J-Paul Gambier, Daouda Mariko et Isabelle Bourdais, lors de la signature

Ça y est. C’est fait. Au nom de 500 radios maliennes et françaises, la convention a été signée le 22 juin 2011 au Club de la Presse de Montpellier. Une initiative pilotée par la FRANC-LR.

Dossier de présentation et photos sont disponibles en dessous de ce texte.

La convention est un outil.

Elle permet à 500 radios associatives françaises et maliennes de parler d’une même voix sur les dossiers internationaux. (Représentations Diplomatiques, UNESCO, OIF, Coopération Décentralisée, AMARC, ...)

JPEG - 48.4 ko
Daouda Mariko et Isabelle Bourdais président respectivement l’URTEL et la CNRA.

Concrètement :

1- Dès 2012, elle permettra de créer de nouveaux jumelages entre radios. Dix ans après les premiers pas, c’est un renouveau pour les radios locales et indépendantes. Échanges de journalistes, animateurs, techniciens, programmes : ce sont autant d’apprentissages mutuels sur les pratiques et les conditions professionnelles d’une radio située à 5000 km de chez soi. L’échange permet aussi de produire des reportages pour les deux antennes avec un regard totalement inédit, puisqu’étranger.

JPEG - 48.5 ko
Le cadeau offert par l’URTEL à la CNRA

2- La convention de partenariat permettra aussi aux deux fédérations de travailler ensemble sur l’organisation du Festival panafricain des radios « Ondes de liberté » (Bamako 2011, 2013, 2015,...).

3- La convention donne à 500 radios le poids et la légitimité pour envisager d’autres actions communes à l’échelle internationale.

Le Languedoc-Roussillon est en pointe dans ces jumelages de radios.

JPEG - 49.6 ko
La conférence de presse au Club de la Presse de Montpellier

La fédération régionale (FRANC-LR) travaille sur ces dossiers au nom de la confédération nationale (CNRA). La présidente de la CNRA, Isabelle Bourdais, est la directrice de Radio Pays d’Hérault. J.Paul Gambier, à Montpellier, est le délégué aux relations internationales de la CNRA et le président de la FRANC-LR (Fédération des Radios Associatives Non Commerciales du Languedoc-Roussillon - 32 radios). Divergence FM et Radio Clapas poursuivent les échanges professionnels avec les radios jumelles en Afrique de l’ouest depuis 2001, grâce notamment, au soutien du CG34.

Étaient présents mercredi 22 juin lors de la signature :

JPEG - 37.9 ko
J-Paul Gambier et Daouda Mariko

Isabelle Bourdais, présidente de la CNRA, Daouda Mariko, président de l’URTEL, Jean-Paul Gambier, délégué aux relations internationales de la CNRA.

Étaient également présents Isaïe Somboro, secrétaire permanent de l’URTEL, Makan Koné, président de la Maison de la Presse du Mali, Abdoulaye Diabaté, premier vice-président de la Maison de la Presse du Mali, et Benoit Califano, directeur de l’ESJ Montpellier.

JPEG - 44.8 ko
Daouda Mariko répond aux questions des radios languedociennes

Bien sûr, les représentants des radios du Languedoc-Roussillon étaient présents, ainsi que le reste de la presse locale.

Les témoins n’étant pas tous présents, ce sont les deux présidents qui ont signés. Les témoins signeront de concert et publiquement lors du Festival Ondes de Liberté en novembre 2011.

A présent que cet outil est entre nos mains, nous pourrons à présent envisager l’étape consistant à rendre concret ce très grand projet...

JPEG - 68.3 ko
Visite de Divergence FM par la délégation malienne
De gauche à droite : Makan Koné, Sébastien Nègre, Gilles Gouget, Daouda Mariko, J-Paul Gambier, Christian Coste, Florent Robin, Isaïe Somboro et Abdoulaye Diabaté

Voir en ligne : Union des Radios et Télévisions Libres du Mali (URTEL)

Sources iconographiques

Répondre à cet article


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.