-
Accueil > Les dossiers > Solidarité > Des nouvelles de l’EPRA
Des nouvelles de l'EPRA

Des nouvelles de l’EPRA

publié le jeudi 17 juin 2010

Le Conseil d’administration du GIP EPRA, suivi d’une Assemblée générale, s’est tenu vendredi 11 juin à Paris.


• Le compte rendu du précédent CA (11/12/2009), le rapport d’activité et le rapport financier 2009 ont été approuvés sans observation particulière.

A la question posée de l’évolution des frais de personnel, le Président Richard Senghor a indiqué que le reformatage de l’équipe était à l’ordre du jour et qu’une décélération serait inévitable.

• Pour 2009 :

A noter que les adhésions sont à la hausse (147 radios au total). + 14 radios au 31/12/2009, dont 4 venues du Languedoc :

- Ràdio Lenga d’Òc -Montpellier-,
- Alliance plus -Nîmes-,
- FM plus -Montpellier-,
- Aviva -Montpellier-.

Le montant total versé aux radios au plan national en échange de leurs productions (545 heures), s’élève à 354 562 €. Hors RFI (32 930 € mais qui a arrêté de produire en 2010),

- c’est Radio Oxygène (Pontcharra) qui remporte la "palme" (avec 28 018 €),
- suivie par Agora Fm (Grasse, 25 069 €),
- Infos RC à Aubenas (15 456 €),
- Alternative FM à Nantes (15 431 €),
- Radio Kaléidoscope à Grenoble (14 445 €)
- et Radio Clapas (à Montpellier, 13 517 €).

• Des félicitations bien méritées ont été adressées unanimement au nouveau directeur, Joël Rakotomalala.

• Pour 2010 :

Dorénavant, dans ce contexte d’augmentation confirmée de l’achat de programmes, l’EPRA assure les paiements aux radios mensuellement.

Le retour à 3 heures de diffusion quotidienne est prévu.

Les problèmes budgétaires apparaissent cependant inéluctables à l’horizon 2011 du fait de la diminution générale des crédits au niveau des ministères. L’évolution de la convention signée avec l’Acsé est à étudier.

La mise en sommeil des relations entre l’EPRA et la CNHI s’explique essentiellement par des problèmes conjoncturels propres à la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration.

Ce "moment" a été utilisé pour mettre en place la numérisation, qui renforce l’action et enrichit l’existence de l’EPRA.

A suivre.

Claude FRIGARA, Président de Radio Clapas, membre du CA de l’EPRA.

Voir en ligne : Le site officiel du GIP-ÉPRA

Répondre à cet article


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.