-
Accueil > Les dossiers > Service Civique > Agrément service civique pour la FRANC-LR et ses membres
Agrément service civique pour la FRANC-LR et ses membres

Agrément service civique pour la FRANC-LR et ses membres

15 postes éligibles pour 2011

publié le jeudi 27 janvier 2011

Les missions susceptibles d’être accomplies par les volontaires, dans le cadre de l’agrément de la FRANC-LR, sont :

- Thème : Culture et loisirs ; Intitulé : Contre programmation culturelle, médiatisation des artistes locaux.

- Thème : Environnement ; Intitulé : Sensibilisation des auditeurs à la préservation de l’environnement.

- Thème : Mémoire et citoyenneté ; Intitulé : Mémoire des territoires et mémoire sonore.


La fédération a obtenu, pour une période de 2 ans, un agrément régional, permettant à ses membres d’engager des Volontaires Civique sur 3 types de mission (voir ci-dessus).

15 postes de volontaires civiques sont réservés pour les radios membres en 2011.

- les radios membres de la FRANC-LR n’ont pas besoin de demander un agrément individuel pour engager un service civique sur les profils et missions agréées via leur Fédération.

- si le périmètre des missions couvertes par ces missions n’est pas adapté à leurs besoins, rien n’empêche les radios de faire des demandes d’agrément direct, sur d’autres profils qu’ils se chargeront de faire agréer.

Une radio peut donc bénéficier à la fois d’un service civique "fédéral" et d’un service civique "individuel".

PDF - 445.4 ko
Notification de contrat d’engagement de service civique

Pour mémoire : principales caractéristiques du service civique

L’engagement de service civique, réservé aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, est la forme principale du service civique. Il s’agit d’un engagement volontaire d’une durée de 6 à 12 mois, renouvelable dans la limite de 12 mois, pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général reconnue prioritaire pour la Nation et représentant au moins 24 heures hebdomadaires.

L’engagement de service civique peut être effectué auprès d’une personne morale de droit public ou d’un organisme sans but lucratif de droit français agréés par l’Agence du service civique. Les
organismes sans but lucratif agréé au titre de l’engagement de service civique perçoivent une aide de l’État de 100 euros aux fins de couvrir une partie des coûts exposés pour l’accueil et l’accompagnement du volontaire. Les personnes morales de droit public n’ouvre pas droit à cette aide.

L’engagement de service civique donne lieu au versement d’une indemnité de 440€ net mensuel prise en charge par l’État et versée directement par l’Agence de services et de paiement (ASP) au volontaire sans transiter par la structure d’accueil.

Cette indemnité est majorée de 100 euros lorsque le volontaire est titulaire d’une bourse sur critères sociaux de l’enseignement supérieur au titre du 5ème échelon ou au-delà, appartient à un foyer
bénéficiaire du revenu de solidarité active (RSA) ou est lui-même bénéficiaire du RSA.

Les structures d’accueil doivent en complément de cette indemnité servir au volontaire en engagement de service civique une prestation d’un montant mensuel de 100€ minimum correspondant à la prise en charge de frais d’alimentation, de transports ou de logement.

Enfin, l’engagement de service civique ouvre droit à une protection sociale complète intégralement et directement prise en charge par l’État. En particulier, l’État acquitte une contribution supplémentaire au titre de l’assurance vieillesse, au bénéfice du régime général, en sorte que l’ensemble des trimestres de service civique effectués puissent être validés au titre de l’assurance retraite.

Voir en ligne : Site du Service Civique

P.-S.

- Ce chantier est piloté par Nelly Temime, qui est en charge de gérer les attributions de volontariat au niveau fédéral.

Répondre à cet article


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.