-
Accueil > Actu Départementale > Lozère > 48 FM, nouvelle voix de la radio mendoise
48 FM, nouvelle voix de la radio mendoise

48 FM, nouvelle voix de la radio mendoise

Article publié dans l’édition du 13 août de Midi-Libre

publié le lundi 5 septembre 2011

Article de LUC CRESPON-LHÉRISSON

Les deux journalistes et une partie de l’équipe de la radio installée place au Blé


Depuis mercredi, deux nouvelles voix radiophoniques réveillent les Mendois. Celles de Ludovic Terol et Nicolas Peytavin, qui animent désormais l’antenne de 48FM Mende. Les jeunes journalistes ont accepté de se lancer dans l’aventure que leur a présentée Jérôme Finiels, désormais président du conseil d’administration de la radio. "En février dernier, nous avons été sollicités par l’épouse de Thierry Serrières, après le décès de ce dernier, pour reprendre l’antenne mendoise de la radio, explique Jérôme Finiels. Désormais, les deux sites sont dissociés à Mende et à Florac. Nous voulons poursuivre l’action engagée par Thierry et maintenir une radio associative à Mende." Ce dernier avoue ne pas connaître tous les rouages de la radio, "mais j’ai pu compter sur notre secrétaire Céline Tosquelles qui a déjà une expérience dans ce domaine."

Et c’est pour cela qu’il a fait appel à Nicolas et Ludovic, déjà bien intégré dans le paysage journalistique lozérien. "Ce qui m’a intéressé c’est justement qu’il s’agit d’une aventure, sourit Ludovic Terol. Reprendre une radio de zéro, la relancer, faire des émissions, une programmation... C’est motivant."

48FM laisse une large place à l’information locale, avec des flashs et des journaux tous les matins de la semaine entre 6 h et 9 h, en direct. "Je n’ai pas hésité une minute, poursuit Nicolas Peytavin, et je suis très heureux de participer à cette aventure. Je voudrais mettre l’accent sur l’équipe et tous ceux qui ont pu nous donner un coup de main. C’est vraiment un plaisir de faire du direct et de renforcer la proximité. On est un relais entre les gens."

Et pour la proximité, la radio a bien l’intention d’ouvrir son antenne aux bénévoles et aux associations. Une tranche horaire est prévue entre 18 h 15 et 19 h. "Nous lançons d’ailleurs un appel à tous ceux qui veulent venir faire des émissions, prendre la parole", poursuivent les responsables. Des chroniques pratiques sont aussi prévues. Côté musique, pop, rock, musique contemporaine sont prévus le matin, l’après-midi sera également éclectique avec une tendance au rock’n’roll.

Financièrement, 48FM a déboursé près de 40 000 € pour équiper son nouveau studio, place au Blé. La Région et la Ville de Mende en ont subventionné la moitié. "Nous avons rencontré Alain Bertrand qui a bien compris que sans cette aide, on ne pouvait pas se lancer", explique Ludovic Terol. "Maintenant, il va falloir trouver des partenaires locaux. On a commencé les démarches, annonce Jérôme Finiels. C’est faisable, on y croit !" Et c’est bien parti pour.

Sources iconographiques

Répondre à cet article


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.