-
Accueil > Actu Départementale > Régionales : pourquoi Larrat, le maire de Carcassonne, y va
Régionales : pourquoi Larrat, le maire de Carcassonne, y va

Régionales : pourquoi Larrat, le maire de Carcassonne, y va

vendredi 24 avril 2015

Sur les ondes de RCF Pays d’Aude et en partenariat, avec L’Indépendant Carcassonne, Gérard Larrat, maire de Carcassonne​, revient sur sa candidature pour la tête de liste aux Régionales.

Vous vous présentez, ce samedi, devant les 40 élus de droite de Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées qui doivent désigner la tête de la liste de droite aux prochaines régionales. Qu’allez vous leur dire pour les convaincre de voter pour pour vous ?

D’abord que je suis déçu qu’il n’y ait que trois candidats issus du Languedoc-Roussillon contre sept de Midi-Pyrénées. Je leur dirai qu’un jour dans sa vie il faut avoir du courage, et que le maire de la ville-charnière de cette future grande région a le droit de se positionner là où d’autres qui auraient pu ne l’ont pas fait. Je leur dirai enfin que je suis de ceux qui relèvent le drapeau, et que, par mon parcours personnel et professionnel, entre l’Hérault ou je suis né, Carcassonne où j’ai vécu, Toulouse où j’ai travaillé, je suis l’homme des deux régions.

Quel est votre principal adversaire ce samedi ?

Il y en a neuf qui ont tous des qualités, une expérience, des responsabilités. Mon plus gros adversaire, il est politique. Je n’appartiens à aucun parti politique. Je crois vraiment que les gens ont aujourd’hui une véritable défiance des partis politiques et je crois aussi que l’on peut gagner une élection sans être encarté à un parti. Je l’ai fait à Carcassonne, Philippe Saurel l’a fait à Montpellier. Il faut élargir la base de l’électorat, et ce n’est pas en allant chercher de manière stratégique les voix du Front national qu’on le fera.

Le vote FN, qui s’est manifesté aux municipales, puis aux départementales, sera pourtant, vous le savez, l’une des clés des régionales de décembre…

C’est pourquoi ma campagne sera axée sur la notion de « patriotisme régional » : on ne se fait pas kidnapper nos valeurs, on dit des choses simples, avec des mots simples, aux gens qui veulent autre chose. Je ferai campagne contre l’arrogance du FN, mais aussi contre la sclérose du PS. J’ai bien senti dans l’élection municipale de Carcassonne que l’électorat a besoin d’un candidat qui ne soit pas soumis à un parti politique.


En quelques mots, comment voyez-vous cette future région ?

C’est un cadre naturel. Les gens vont retrouver leur cadre de vie historique et naturel. Nous serons 5 millions et demi d’habitants, avec un PIB supérieur à celui de 6 pays de l’Union européenne, et Toulouse va se projeter sur la façade méditerranéenne, qui sera l’atout de cette région.


Comment voyez-vous, justement, l’équilibre Toulouse-Montpellier qui sera aussi un des enjeux de l’élection ?

On ne pourra pas faire abstraction du fait qu’il y a deux grandes métropoles, mais l’équilibre sera difficile à atteindre. Je constate que le maire de Montpellier travaille à bâtir sa métropole, et le défi sera d’inventer, d’orienter tout ça. Il faudra de l’expérience, de la volonté, de la réflexion et de la matière grise. C’est un défi passionnant.


Quelle capitale, et quel nom pour la future région ?

La capitale, ce sera Toulouse. Pour le nom, je suis attaché aux noms traditionnels Languedoc, Roussillon, Midi, Pyrénées. Garder Pyrénées n’est peut-être pas nécessaire, car nous sommes tous des Pyrénées. Je n’ai pas d’idée arrêtée. Certains ont évoqué l’idée d’un référendum, mais cela ne se fera pas. Moi j’aime bien Languedoc-Roussillon, finalement…

Article rédigé par Laurent Rouquette - journaliste à l’Indépendant

Dernière minute :
Finalement, le samedi 25 avril, le collège de 40 élus n’a pas désigné Gérard Larrat et a voté pour le politologue Dominique Reynié comme tête de liste UMP-UDI-MoDem en Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon pour les élections régionales de décembre prochain.
http://actu.cotetoulouse.fr/elections-regionales-dominique-reynie-designe-leader-de-lumpudi-en-midi-pyreneeslanguedoc-roussillon_11678/

Voir en ligne : Gérard Larrat, maire de Carcassonne, candidature aux Régionales

Répondre à cette brève


FRANCLR | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr
Espace Privé | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop.